Amélie décrypte la situation

Amélie décrypte la situation

16 octobre 2021 0 Par MARTIAL HESPEL

Après Ophélie, c’est au tour d’Amélie de se livrer sur ce début de saison difficile mais, peut-être prévisible, pour la Nationale 2, pour toutes les raisons que nous avons déjà évoqué. Trois défaites pour une victoire mais malgré tout des signes positifs. Le projet de jeu se met un peu plus en place, notamment, doucement en défense, qui fût défaillante lors des deux premières sorties où, l’attaque, a permis un temps de compenser.

« Lors des deux derniers matchs nous nous sommes améliorées en défense mais on manque de patience en attaque. On ne trouve plus les solutions que l’on trouvait en début de match. C’est un scénario assez frustrant. On voit lors de chaque première mi-temps que l’on peut accrocher notre adversaire et au retour du vestiaire c’est une autre équipe dans le mauvais sens. C’est dommage. Il va falloir travailler sur ça. » Si tous les matchs sont importants, Amélie connaît le côté capital des deux à venir face à deux formations qui, pour le moment, affichent le même bilan de trois défaites pour une victoire : la réception de Bouc Bel Air et le court déplacement à Cannes.

« Ils sont tous importants mais les deux prochains encore plus. Deux adversaires proches de nous au classement. Cela nous permettrait de prendre de la confiance. Après ces deux matchs, on sera un peu plus fixé sur notre place dans ce championnat même si ce dernier est assez imprévisible. » La mini-trêve de quinze jours a permis de soigner les quelques petites blessures, même si Davor peut compter sur un large effectif capable de pallier différentes absences. « Une petite pensée pour mon amie Maë qui sera écartée des terrains pendant quelque temps. » Amélie rappelle ce que tout le monde sait déjà mais qu’il est important de marteler. Le groupe est jeune, très jeune et il apprend encore nous seulement à jouer ensemble mais aussi à se connaître.

« Patience, persévérance et courage. Ce groupe possède tous les ingrédients pour progresser match après match. Les anciennes – dont je fais partie maintenant – doivent épauler les jeunes et ces dernières travailler dur pour progresser davantage. Je dois dire aussi que retrouver les supporters en tribunes fait énormément de bien. Je suis sûre qu’ils seront présents pour nous encourager et nous aider tout au long du championnat. »

Rendez-vous dès 18h00 à Saint-Claude pour le coup d’envoi de la cinquième journée du championnat. Un succès important à aller chercher pour coller au ventre-mou. 

(Crédit photo : René Vinci)