« Offrir beaucoup plus de contenu »

« Offrir beaucoup plus de contenu »

23 mars 2021 0 Par MARTIAL HESPEL

Romain Ghibaudo, éducateur du club, fait le point sur l’actualité des jeunes alors que le nouveau confinement offre, étonnant, plus de libertés à un département maralpin cadenassé bien avant d’autres régions de France.

Romain, suite aux nouvelles mesures du gouvernement, le club est désormais en capacité de proposer bien plus de créneaux au Stade Foch aux enfants...


Absolument. Nous avons la chance de pouvoir profiter de ces largesses. On passe d’un couvre-feu de 18h à 19h et on récupère le samedi. Ainsi, nous allons tenter de mettre à profit le plus possible ces nouvelles dispositions qui, je l’espère, vont rester ainsi le plus longtemps possible, tout du moins ne pas revenir en arrière lorsque nous n’avions plus que le mercredi et une seule séance à proposer aux enfants. 


Le printemps va s’y prêter d’autant plus ? 

Complètement ! Les enfants étaient là en plein mois de décembre tard le soir par exemple. Alors si d’ici quelques temps on peut aller jusqu’à 20h ça ne posera aucun problème. Nous sommes dans une région qui le permet. De plus, en à peine 24h la semaine dernière, suite aux annonces gouvernementales de jeudi soir, la Mairie d’Antibes a été ultra réactive pour nous ouvrir un créneau supplémentaire jusqu’à 18h30. Nous sommes donc en totale confiance si fin avril les nouvelles mesures nous permettent de gagner encore du temps. 


Pour la profondeur du travail passer de une à deux voir trois séances par semaine change beaucoup de choses ?


C’est très important oui. Bien entendu, rien ne remplace des séances en salle. Malgré tout, depuis plusieurs semaines, les enfants n’avaient qu’une seule séance où, pour nous éducateurs, il était plus question de garder le contact avec eux, avec le club et de leur offrir une séance ludique pour que chacun puisse profiter. On survolait les fondamentaux du handball car ce n’était pas constructif, en heure, de s’attarder sur trop de détails. Là, avec deux ou trois séances par semaine, même si nous sommes dehors, on se rapproche d’une semaine normale pour préparer déjà la saison prochaine et insister davantage sur des détails et mettre en place beaucoup de plus de contenu. 


C’est un signe que le vent commence à tourner puisque les restrictions en extérieur deviennent de moins en moins présentes ?


J’espère en effet qu’on est en train de se rendre compte qu’en extérieur tout peut très bien se passer. Même si le risque zéro n’existe pas, nous avons eu l’exemple au club avec deux enfants d’une même famille, jouant dans deux catégories différentes, qui ont été testé positif au variant anglais il y a quelques semaines. Nous avons fait le nécessaire, les autres enfants ont été isolés et testés, nous avons suspendus quelques jours les séances en question le temps que tout rentre dans l’ordre et aucun autre enfant ni éducateur n’a été testé positif. C’est très encourageant et ce sont des signes que les autorités doivent prendre en compte. Les contaminations, à de rares exception, ne se produisent pas en extérieur lors de séance de sport collective.