Thomas évoque les U13M

Thomas évoque les U13M

13 novembre 2020 0 Par OAJLPADMIN

Comme les adultes, les enfants ont dû se résoudre à ne plus fréquenter leur club, leur gymnase : à pratiquer leur sport. Les U13 de Thomas Lahoche ont eu le temps de disputer quatre matchs pour trois victoires et une défaite. “La saison venait à peine de commencer. C’était encourageant. On avait bien bossé jusque là. On avait repris le travail en salle après une bonne préparation sur piste à la fin des vacances. Le projet de jeu était compris. Ils travaillaient durs. Ils avaient bien progressé sur tous les plans de jeu.”

La frustration est bien présente, autant pour l’éducateur que pour les enfants. “Je reçois des messages des parents de joueurs qui trépignent d’impatience de pouvoir reprendre le chemin de la salle et des entraînements. On a la chance à Antibes d’avoir des jeunes joueurs qui « vivent » pour le hand. La semaine est rythmée par les entraînements puis les matchs le week-end et on recommence. Ils sont frustrés.” Thomas sait désormais qu’il faudra reprendre les bases lors de la reprise après une phase de réathlétisation au lieu d’avancer sur le projet de jeu pour l’avenir. Mais il se rassure en ayant confiance envers ses garçons qui vont revenir plus motivés, attentifs et à l’écoute que jamais.

Mais, lui qui est professeur d’EPS, regrette tout de même le fait que les jeunes ne puissent plus pratiquer leur sport en club. “En collège et lycée les protocoles sont très stricts. Aujourd’hui il n’est plus possible de faire de la confrontation en sport collectif. On demande une distance de deux mètres entre chaque élève non masqué. La pratique devient très difficile niveau handball. Malgré tout, en club, on aurait pu garder le lien social avec les joueurs en adaptant nos situations d’entraînement. Mais cela aurait été contraire à la volonté du Gouvernement qui est de réduire les déplacements des adultes puisqu’il faut bien quelqu’un pour les véhiculer à la salle.”

Thomas n’a pas donné à ses joueurs de programme particulier d’entretien physique : la situation est si floue qu’il est difficile de prévoir quoi que ce soit. “Je connais mes joueurs. Je suis persuadé et j’ espère qu’ils s’entretiennent à minima. Ce sera du temps de gagner quand la situation se débloquera.”