Les U13F, le bon apprentissage

14 octobre 2020 0 Par OAJLPADMIN

Après tant de mois d’attente, nos jeunes et notamment notre équipe U13F a pu débuter sa saison et jouer enfin un match officiel. Ce fût à Cagnes-sur-Mer pour une copie très encourageante. Les détails dans quelques instants.

Georges Bouillon, notre éducateur, compte cette saison sur un large effectif de 19 jeunes filles, dont trois U11. La moitié de ce groupe sont des débutantes ce qui veut dire qu’une dizaine ne jouaient ni en U13 la saison passée ni en U11. « Elles découvrent l’activité et le club. Ce sont de nouvelles adhérentes, alors pour certaines, contre Cagnes-sur-Mer, c’était la découverte de ce qu’était un match avec une opposition et un enjeu. »


Face à l’USC il a fallu composer sans la gardienne de l’équipe blessée au doigt. « Même si ça vient à aller mieux cette semaine, je ne la ferai pas jouer ce week-end. C’est prendre trop de risque alors qu’elle aura ensuite toutes les vacances pour se remettre et nous revenir plus forte. »


Alors, pour ce premier match de la saison, Georges a fait tourner dans la cage. Quatre jeunes filles y sont allées, pleines de bonnes volontés, conscientes de la raison de ce sacrifice pour le groupe. Un autre bon élément, ayant déjà plusieurs années d’expérience, n’était pas là. Il a fallu donc s’appuyer en majorité sur les nouvelles et si on retire – même si dans le sport ça ne fonctionne pas aussi simplement – le début de match difficile où il a fallu évacuer beaucoup de choses pour les filles, la suite a été bien plus équilibrée. « Au bout de 11 minutes de jeu, il y a déjà 15 à 5 pour notre adversaire. Mais au terme de 40 minutes, durée d’un match en U13, on ne perd que 33 à 24. En passant d’une défense tout terrain à deux lignes s’était beaucoup mieux. »

Il va falloir du temps à ce jeune groupe pour trouver ses marques et c’est bien normal mais de nouvelles séances et un nouveau match dès dimanche contre, à nouveau, une très solide équipe, BTP Nice, va permettre à l’équipe de progresser. « J’espère intégrer encore de nouvelles joueuses ce week-end. Il y a un vrai travail de fond à effectuer. Le résultat du week-end c’est une chose mais l’important, surtout pour les débutantes, c’est le travail de la semaine. La répétition des efforts. »

Au moment de l’arrêt de la saison, Antibes se battait pour la troisième place du championnat, justement derrière Cagnes et BTP. « Je pense qu’on jouera à nouveau cette position cette année car au complet et avec plus d’expérience on pourra inquiéter beaucoup de monde. Les filles doivent continuer à être assidues aux entraînements. Rien ne se fera du jour au lendemain. Mais c’est un plaisir pour tout le monde de s’entraîner et de jouer à nouveau. Depuis mars le temps est passé à la fois vite et très lentement. Je suis très enthousiaste car les filles sont réceptives à mon discours.«