L’hôtel Suisse à Nice de Franck Pivert vous attend !

L’hôtel Suisse à Nice de Franck Pivert vous attend !

Franck Pivert, Directeur de l’hôtel Suisse à Nice, appartenant au Groupe des Hôtels Ocre et Azur, sponsors du club. Il fait le point sur son activité et ses espoirs. Sa structure comprend 38 chambres (dont 35 avec vue sur la Baie des Anges). Elle est fermée depuis la première quinzaine de mars.

hôtels ocre & azur

Pas d’autre choix que la fermeture

Si le gouvernement n’a jamais demandé aux hôtels de fermer, les annulations en cascade ont poussé à tirer le rideau. « Avec l’absence de business et pour la santé de ses salariés, notre PDG a pris la décision de fermer ses quatre hôtels de Fréjus, Cannes, Avignon et Nice».

Au début de la crise sanitaire – et encore aujourd’hui – si les restaurants ont dû fermer, les hôtels eux pouvaient et peuvent toujours rester ouverts mais l’utilité en était réduite à néant.

« Nous sommes ce qu’on appelle un hôtel boutique, c’est à dire qu’on ne fait pas de restauration, uniquement du petit déjeuner. Aux premiers jours de la crise sanitaire, nous avions interdiction d’ouvrir le buffet. Nous ne faisons qu’un service en plateau qui devait être posé devant la porte de la chambre sans contact entre le personnel et les clients. »

L’hôtel suisse entre télétravail et chômage

Si Franck Pivert est en télétravail, ainsi que son assistante, tout son personnel et en chômage partiel. Une vingtaine de personnes est concernée.

« Je suis quand même sur place, à l’hôtel, deux jours par semaine. Simplement pour contrôler qu’il n’y ait pas eu d’intrusion ou tout autre mauvaise surprise. Le reste du temps, nous organisons la réouverture pour mettre en place les nouveaux protocoles sanitaires à adopter. »

hôtel suisse

Technologie adéquate

Petit avantage pour l’hôtel, il effectuait déjà le nettoyage des chambres, avec un appareil vaporisant de la vapeur sèche. Dans le contexte actuel c’est fortement recommandé.

« Il faut tout repenser. La gestion des déchets spécifique au Covid 19, l’organisation des sens de circulation, la nouvelle mise en place des petits déjeuners etc… »

Le bout du tunnel pour l’hôtel Suisse…

Franck Pivert voit malgré tout le bout du tunnel. Depuis la déclaration du Premier Ministre, indiquant que les Français pourront partir en vacances cet été, les réservations sont un peu de retour. « On va appeler ça un frémissement, ça bouge un peu à nouveau. »

…malgré des questions en suspens

Quant bien même, plusieurs questions se posent. Combien de temps la limite des 100 kilomètres restera t-elle en vigueur ? Quand les restaurants, qui poussent au tourisme, pourront-ils réellement ouvrir ? Quand les plages pourront à nouveau être un lieu de détente et de bronzage et non plus des plages dynamiques ? Autant de questions qui vont décider de la densité de l’affluence au sein des Hôtels Ocre et Azur cet été ! N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de notre partenaire pour vous renseigner .

Site internet : https://www.hotels-ocre-azur.com/tag/nice/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *